CEPEX Academie

Le partenaire idéal pour prépaprer les concours



La Faculté de Génie Industriel

La Faculté de Génie Industriel (FGI) de l’Université de Douala est opérationnelle depuis décembre 2006 à la suite de l’arrêté ministériel N°06/0130/MINESUP/DDES du 18 octobre 2006 portant ouverture de la Faculté de Génie Industriel à l’Université de Douala et du décret n°93/030 du 19 janvier, 1993 portant organisation administrative et académique de l'Université de Douala. C’est une Faculté qui forme les ingénieurs en Génie Industriel dotés d’une grande capacité en techniques de management intégré (ISO9001/08, ISO14001 et OHSAS 18001).

 

La première promotion est disponible sur le marché de l’emploi depuis décembre 2011 soit 5 ans après son démarrage effectif. Ils ont été formés dans le système LMD et chaque futur diplômé aura totalisé au moins 300 crédits dont 180 au cycle L. Bien que les trois premières filières opérationnelles soient la Technologie de Construction Industrielle (TCI) ; l’Hygiène Sûreté et Sécurité Industrielle (HSSI) et la Pêche Industrielle (PEI), `les futurs ingénieurs, après la formation scientifique de base et les enseignements techniques spécifiques variés des différents parcours type (profils pertinents) choisis par chacun (voir syllabus), ils ont tous reçu des enseignements sur la comptabilité, l’économie générale, l’économie industrielle , le droit de travail, le droit des affaires, la planification de l’entreprise, l’ergonomie, la gestion de la qualité, le choix de grands projets, la gestion des projets, la gestion de la maintenance, la négociation commerciale, la recherche opérationnelle, la théorie de la décision, bref tout ce qui concourt à l’expertise managériale.

Ils ont été formés par des enseignants chevronnés du corps professoral des universités camerounaises mais surtout des experts professionnels de l’armée, des entreprises camerounaises et étrangères, certains venants de l’Europe et des USA.

Les étudiants finissants ont travaillé pendant toute l’année dans des entreprises (30 heures par semaine) parallèlement en suivant les enseignements théoriques et pratiques (20heures par semaine). Ils ont ainsi acquis une compétence professionnelle avant la sortie. Plusieurs sont d’ailleurs pré embauchés compte tenu de leur aptitude à accompagner les entreprises dans leur démarche qualité en vue de la certification ISO9001/08.

Plusieurs grands projets structurants sont en vue : la construction du barrage de Lom Pangar (200 Mégawatts), du barrage de Memvelé (200 Mégawatts), la construction de la centrale à gaz de Kribi (150 Mégawatts) sont imminentes. Ces projets de production d’énergie conditionnent le démarrage d’autres projets de développement économique. Les travaux de construction du port en eau profonde de Kribi ont démarré. Les projets miniers de Mbalam (extraction du minerai de fer), de Nkamouna Lomié (extraction du Nickel, Cobalt et Manganèse) sont en phase préparatoire en vue du démarrage. Plusieurs autres projets sont imminents. Tout ceci augure une croissance économique et une ruée vers des ressources humaines technologues qualifiées et aptes à gérer les équipes de production. La FGI s’est positionnée en institution de formation de ces nouveaux cadres. Le nombre de recrus en première année sur concours est de 200 et passera dans un an à 500 pour les titulaires de BAC scientifiques et techniques. Ce nombre passera de 60 à 100 en 3ème année pour des titulaires de licence en mathématiques, de physiques ou technologie ou titulaires de diplômes d’ingénieurs.

Etudier à la FGI

Former, innover, professionnaliser. Implantée depuis près de 7 ans au cœur de Douala, la Faculté de Génie Industriel est une institution faisant partie intégrante de l’UNIVERSITE DE DOUALA. L’ école  répond à des missions avec des objectifs : adapter son offre de formation aux réalités socio-économiques, travailler sur les sujets de recherche de demain, renforcer son ouverture sur le monde, accueillir et accompagner au mieux ses étudiants.

Il y'a de nombreux avantages à étudier à la Faculté de Génie Industriel. En effet,

• Scientifiques, technologiques et professionnalisées, des formations diplômantes sont proposées, celles-ci sont  inscrites dans l´harmonisation  actuel  de l'enseignement supérieur désormais à rythmer au système LMD (Licence – Master – Doctorat). A l´appui, des pédagogies différenciées, des programmes  de formation à pointe, la validation des acquis.

• Un décanat,  des associations et clubs tous azimuts, une vie sportive de tous niveaux, la santé, ici l´espace de travail se veut aussi un espace de convivialité et de solidarité.

• La formation académique à la Faculté de Génie Industriel (FGI) est basée sur le principe pédagogique à crédits et arrimée au système LMD (Licence – Master – Doctorat) qui vise à rendre plus lisibles les systèmes hétérogènes et à harmoniser les grades et cursus au contexte international.

• La FGI propose un cursus ingénieur complet jusqu’au doctorat. Le cursus ingénieur est composé d’un «Tronc commun», 2 années d’enseignement tronc commun puis de 3 années de «spécialisation progressive». Ces spécialisations, appelées filières, sont également accessibles à bac+3 aux meilleurs étudiants du concours de la FGI au mois de Septembre.

•  En effet, l’étudiant admis au concours de la Faculté de Génie Industriel suit le parcours suivant :

Les départements de Génie Chimique, Génie des Procédés, Robotique Industrielle seront opérationnelles dès l’année académique 2012/2013.

- Le cycle Licence : dans ce cycle d’une durée de trois ans, l’étudiant doit rassembler 180 crédits. Ce cycle est sanctionné par l’obtention d’une Licence en Génie Industriel.

- Le cycle Master : d’une durée de deux ans (120 crédits), ce cycle est sanctionné par l’obtention d’un Master en Génie Industriel.

- Le cycle Doctorat : d’une durée de trois ans (180 crédits), il est sanctionné par un Doctorat en Génie Industriel.

Premier cycle : l’admission au premier cycle se fait exclusivement sur concours. Pour la rentrée académique 2013/2014, le concours aura lieu en Septembre 2013 à Yaoundé, à l’Université de Douala et à Bafoussam.

Second cycle : l’admission au second cycle se fait exclusivement sur concours. Pour la rentrée académique 2013/2014, le concours aura également lieu en Septembre 2013 à Yaoundé, à l’Université de Douala et à Bafoussam.

 

Autre informations

Les filières sont proposées au choix :

1. Technologie de Construction Industrielle,

2. Technologie Automobile, 

3. Robotique Industrielle, 

4. Pêche Industrielle, 

5. Hygiène- Sûreté- Sécurité industrielle, 

6. Génie civil, 

7. Télécommunications et technologie de l’information et de la communication, 

8. Génie chimique

9. Génie mécanique,

 

Ingénieur

Pour la filière Génie Informatique, Génie Télécommunications et Réseaux

Conditions d’accès: Sur concours, niveau Baccalauréat A, C, D, E, F2, F3, G1, G2, G3 et GCE AL
Matière au concours : Mathématiques, physique, français ou anglais
Coût de la formation: 50 000F

Pour la filière des Ingénieurs des Industries Agricoles et Alimentaires ou les Ingénieurs en Chimie Industrielle et Génie de l\\\'Environnement
Epreuves : Culture Générale et Langue (Français ou Anglais), Test Psycho-Technique, Mathématiques, spécialité : Chimie et Biologie ou Chimie et Physique (en fonction du cursus antérieur)
Durée : 3H

Pour la filière des Ingénieurs en Maintenance Industrielle et Productique
Epreuves : Culture Générale et Langue (Français ou Anglais), Test Psycho-Technique, Mathématiques, Physique et Mécanique
Durée : 3H